PLAINE COMMUNE – Projet Le village olympique et paralympique

Plaine Commune au cœur de la candidature #Paris 2024 avec le village Olympique et paralympique Pleyel-Bords de Seine

Le site Pleyel – Bords de Seine, accueillera le village olympique et paralympique en cas de succès de la candidature de Paris à l’obtention des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Situé sur les communes de Saint-Ouen, Saint-Denis et L’Île-Saint-Denis, le village s’inscrit sous le signe de l’héritage et de la durabilité.
Un village qui répond à de vrais besoins du territoire.

PARIS 2024

Après les Jeux, le village olympique et paralympique donnera naissance à un quartier mixte avec 2 200 logements familiaux, des logements spécifiques, deux hôtels, 100 000 m2 d’activités économiques et 17 000 m2 de services et autres activités.

Très bien desservi par la future Gare Pleyel, l’un des principaux carrefours des lignes du Grand Paris Express, ce quartier bénéficiera d’une situation exceptionnelle en bords de Seine, dont les berges seront réaménagées pour devenir un lieu de détente et de cheminements. Il sera également doté d’une passerelle-bus reliant Saint-Denis et L’Île-Saint-Denis, réservée aux bus, cycles et piétons.

Un village qui s’appuie sur le patrimoine du territoire et des projets existants

Le projet de village olympique et paralympique mettra en valeur le patrimoine industriel du territoire avec la cité du cinéma qui deviendra un véritable lieu de vie pour les athlètes pendant les Olympiades.

Le village a également été conçu autour de deux programmes urbains lancés avant la candidature : celui de l’écoquartier fluvial à L’Île-Saint-Denis et celui d’Universeine à Saint-Denis. Il disposera d’un groupe scolaire, d’un gymnase et d’espaces publics de qualité, tels qu’un grand parc de 3 hectares assurant le lien avec le quartier Pleyel, lui-même en mutation, et le prolongement du boulevard Finot, qui sera doublé d’un large mail planté et paysagé.

Un village qui porte des exigences environnementales fortes

Coté environnemental, le projet se veut exemplaire avec une grande place donnée à l’agriculture urbaine, notamment sur les toitures, un système original de gestion des déchets pour favoriser leur réutilisation, un processus alternatif de traitement de l’ensemble des eaux pluviales du quartier grâce à des bassins végétalisés… L’ensemble des bâtiments seront passifs et construits en matériaux biosourcés, notamment en bois.

En savoir plus : www.plainecommune.fr/paris2024/

 

Retour vers Plaine Commune

Print Friendly